L'équation de NIOSH

L'outil NIOSH donne des conseils aux entreprises sur les limites de poids acceptables pour les tâches de soulèvement qui, selon son concepteur, protégeraient presque toutes les travailleuses et tous les travailleurs de trouble de dos associés à des soulèvement et à des abaissements.

L’objectif est de mettre à la disposition des préventeurs un outil pour accroitre leur efficacité dans le domaine de la prévention des lombalgies.

mal-dos

Automatisez et objectivez vos évaluations en 1 clic avec la solution NAWO Live !

Indications

L’équation du NIOSH peut être employée pour évaluer les tâches de soulèvement et d’abaissement effectuées à deux mains, et notamment leur incidence sur le dos.

Elle est surtout utile dans le cas des travailleurs qui soulèvent des charges dont le poids est toujours le même.

Elle peut être utile dans n’importe quel environnement de travail où les travailleurs exécutent des tâches de soulèvement ou d’abaissement de charges inertes (c’est-à-dire excluant la manutention des êtres vivants) avec les deux mains.

L’équation du NIOSH prend en compte les facteurs biomécaniques et la durée.

Restrictions et limites

L'equation de NIOSH ne prend pas en compte les vibrations de tout le corps ni les risques de TMS qui ne sont pas associés au soulèvement ou à l’abaissement.

La méthode ne peut pas être utilisée dans les cas suivants :

  • Soulèvement ou abaissement d’une seule main, sur des sols glissants ou dans des conditions défavorables (espaces restreints…), en position assise ou agenouillée, d’objets instables, de personnes ou d’animaux
  • Tâches effectuées pendant plus de huit heures
  • Tâches de transport, de poussée ou de traction (y compris l’emploi d’une brouette ou d’une pelle)

Mise en oeuvre

C'est maintenant le moment d'appliquer la méthode.

Cas pratique

Prenons l'exemple d'une manutention.

port-de-charge